Comparez les meilleurs taux hypothécaires fixes au Canada

Découvrez les taux fixes les plus bas des 20+ principales banques, prêteurs et fournisseurs de prêts hypothécaires au Canada.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire à taux fixe?

Un prêt hypothécaire à taux fixe comporte un paiement mensuel prédéterminé qui se compose d’une somme dédiée au capital et à l’intérêt. Ce paiement restera le même tout au long du terme du prêt hypothécaire à taux fixe.

Toutefois, à la fin du terme, vous devez renouveler votre prêt hypothécaire à un nouveau taux et pour un nouveau terme. Votre prêt hypothécaire peut comporter plusieurs périodes d’amortissement au cours de sa durée de vie. Le taux et le terme révisés seront déterminés en tenant compte de votre situation particulière et de vos préférences.

Comment les taux fixes sont-ils déterminés?

Le rendement des obligations du gouvernement du Canada et, surtout, l’échéance complémentaire des obligations sont les facteurs qui affectent le plus les taux hypothécaires fixes. Les taux hypothécaires fixes du Canada s’ajustent pour correspondre aux rendements des obligations d’État de durée comparable; le prêteur ajoute ensuite une surcharge connue sous le nom de différentiel.

Les taux hypothécaires fixes sont déterminés par le différentiel ou la prime appliquée au rendement de l’obligation. Les taux hypothécaires varient d’un prêteur à l’autre, selon leur différentiel. Un prêteur fixe son différentiel en fonction de facteurs tels que la part de marché visée, la concurrence, le plan de marketing et les circonstances générales du marché du crédit. Ces facteurs illustrent le risque encouru par le prêteur pour un portefeuille hypothécaire particulier.

Par conséquent, si un client a une cote de crédit de 650 et qu’un autre a une cote de crédit de 720, il pourrait y avoir un écart entre les taux offerts aux deux consommateurs, même s’ils détiennent le même type de prêt hypothécaire et le même rapport prêt-valeur. Il en va de même si une personne achète une propriété dans une grande métropole alors qu’une autre achète dans une petite ville. Pourquoi? En cas de défaut de paiement, le prêteur ne vendra pas aussi rapidement la propriété rurale. Par ailleurs, la marge peut être plus importante si le prêteur est nouveau sur le marché et finance un volume moindre. Cela pourrait également se produire si ses frais d’exploitation, tels que les loyers de ses locaux et succursales, sont plus élevés.

Les rendements obligataires du gouvernement changent quotidiennement, mais ils n’affectent pas les taux fixes proposés par les différents prêteurs. L’explication est basée sur le montant d’argent qu’un prêteur a réservé (acheté) avec un rendement obligataire particulier. Sur une base quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle, les prêteurs peuvent évaluer le risque de faire un prêt, ce qui aura une incidence sur leur marge. C’est la principale raison pour laquelle les prêteurs n’ajustent pas les taux simultanément jusqu’à ce qu’il y ait un changement important sur le marché obligataire, comme au début de la pandémie, lorsque les perspectives financières à long terme ont été affectées.

Trouver le meilleur taux hypothécaire fixe

Votre tolérance au risque, vos préférences personnelles, vos objectifs à court et à long terme et votre situation unique entrent tous en ligne de compte lorsque votre expert en prêts hypothécaires vous propose un taux fixe. Cela vous permet de choisir le meilleur plan d’action. Il convient également de bien évaluer les prévisions du marché.

Tous ces éléments jouent un rôle important dans la détermination du taux fixe de votre prêt hypothécaire. Par exemple, si vous souhaitez déménager dans une autre ville au cours des prochaines années, un prêt hypothécaire à taux fixe de cinq ans n’est peut-être pas la meilleure solution. En revanche, si l’inflation est en hausse et que le cycle du marché est susceptible de durer cinq ans, mais que les taux fixes restent bas, un taux fixe à plus long terme pourrait s’avérer une bonne solution.

Bien que seule une poignée de prêteurs consentent à les offrir, il est possible d’obtenir des termes à taux fixe d’un an, deux ans, trois ans, quatre ans, cinq ans, sept ans et dix ans. Les prêteurs ne sont généralement pas enclins à offrir une variété de termes parce qu’ils veulent garder leurs offres compétitives. Les prêteurs doivent trouver un équilibre entre offrir plus d’options et assurer la compétitivité de leur option la plus populaire.

L’avantage des taux fixes : des paiements mensuels prévisibles

Tous les emprunteurs doivent impérativement satisfaire aux normes fédérales d’approbation et se soumettre à un test de résistance. Le test de résistance consiste à déterminer si l’emprunteur est en mesure de rembourser son prêt à un taux supérieur au taux de référence de la Banque du Canada ou au taux contractuel majoré de 2 %. Ce test de résistance vise à la fois à réduire le risque pour le prêteur et à garantir que l’emprunteur peut continuer à rembourser son prêt hypothécaire si les taux d’intérêt sont en hausse au moment du renouvellement.

Dans un contexte économique tumultueux, beaucoup de gens souhaitent prévoir leurs dépenses, surtout lorsqu’elles sont aussi importantes et conséquentes que celles liées au logement. Les taux hypothécaires fixes du Canada offrent cette stabilité.

Un taux fixe est utile pour établir un budget et offre une sécurité financière, car les paiements hypothécaires sont constants tout au long du terme. Bien que les taux hypothécaires fixes au Canada soient généralement plus élevés, ils offrent une certaine tranquillité d’esprit.

Bien que les taux hypothécaires variables soient généralement plus avantageux à long terme que les taux fixes, plusieurs consommateurs préfèrent être certains du terme de leurs prêts tout au long de la période de remboursement.

Bien que les experts recommandent aux nouveaux acheteurs d’opter pour un prêt hypothécaire à taux fixe afin de bénéficier d’une certaine stabilité pendant le premier terme du prêt, il est possible d’épargner en prenant des engagements mensuels importants (prêt hypothécaire, frais de copropriété, d’entretien et taxes foncières) dont le montant demeure inchangé.

L’inconvénient : de lourdes pénalités pour résilier votre prêt hypothécaire

Les pénalités de remboursement anticipé applicables lorsque l’on rembourse un prêt hypothécaire avant la fin de son terme peuvent être extrêmement élevées. Même si le mécanisme utilisé pour déterminer le montant de cette pénalité est le même pour tous les prêteurs, celle-ci peut être beaucoup plus élevée chez certains. Cela est dû au fait que les taux fixes affichés par les grandes banques sont plus élevés que ceux qu’elles accordent à leurs clients. Ce rabais entraîne alors une pénalité plus élevée.

Les emprunteurs hypothécaires croient généralement que la pénalité pour la résiliation d’un prêt hypothécaire correspond à trois mois de paiements d’intérêts, ce qui est vrai pour la plupart des prêts hypothécaires à taux variable et certains prêts à taux fixe. Le taux le plus élevé de la différence de taux d’intérêt et de trois mois d’intérêts sur la dette actuelle est utilisé pour calculer la pénalité des prêts hypothécaires fixes.

Par conséquent, le calcul de la différence de taux d’intérêt est responsable des pénalités exorbitantes que nous observons lorsque les emprunteurs veulent résilier leur prêt hypothécaire. Dans l’exemple suivant, nous vous montrons comment calculer la pénalité de votre taux fixe. Nous recommandons toutefois à nos clients de contacter leur prêteur avant de procéder à une transaction qui implique un paiement anticipé en raison d’un renouvellement/refinancement ou d’une vente.

Bien que le montant des pénalités varie d’un prêteur à l’autre, c’est le calcul de la différence de taux d’intérêt qui est à l’origine des lourdes pénalités dont on entend souvent parler quand un emprunteur veut résilier son prêt hypothécaire. De plus, les pénalités varient selon le type de prêt hypothécaire.

Opter pour un taux variable ou fixe est une question de préférence et de tolérance au risque. Choisir un taux ou une solution hypothécaire uniquement en fonction des pénalités n’est pas la meilleure façon de procéder pour sélectionner un produit financier, surtout si celui-ci a une valeur élevée et s’étend sur une longue période.

Faites appel à un expert en prêts hypothécaires pour analyser les risques majeurs susceptibles de vous préoccuper au cours du terme de votre prêt.