Bases hypothécaires

Devriez-vous opter pour un prêt hypothécaire sur 30 ans au Canada?

Devriez-vous opter pour un prêt hypothécaire sur 30 ans au Canada?
Written by
  • Ashley Howard
| 26 octobre 2023
Reviewed, 26 octobre 2023
Share:

Table of contents

    L’achat d’une propriété est une décision financière importante, surtout dans un contexte de hausse des prix de l’immobilier. Au Canada, où le prix de vente moyen de tous les types de propriété a atteint des sommets, de nombreux acheteurs cherchent des moyens de rendre leurs versements hypothécaires plus gérables. 

    L’une des options que les acheteurs peuvent envisager est un prêt hypothécaire sur 30 ans. Cet article examine les avantages et les inconvénients d’une hypothèque sur 30 ans au Canada et vous aide à déterminer si c’est le bon choix pour vous.

    Les grandes lignes 

    • Un prêt hypothécaire sur 30 ans fait référence à l’amortissement, c’est-à-dire au temps qu’il faudra pour rembourser entièrement le prêt.
    • Un prêt hypothécaire avec un amortissement plus long aura des versements mensuels moins élevés. Il faudra toutefois payer plus d’intérêt sur la durée du prêt que pour un amortissement plus court. 
    • Un prêt hypothécaire sur 30 ans peut contribuer à atténuer la pression financière liée à la hausse des taux d’intérêt.

    Comprendre les prêts hypothécaires sur 25 ans et sur 30 ans

    Un prêt hypothécaire sur 30 ans se distingue des autres prêts hypothécaires principalement par la durée de l’amortissement (le nombre d’années nécessaires pour rembourser le prêt hypothécaire) et la mise de fonds requise. Alors que la plupart des hypothèques sont amorties sur 25 ans, l’amortissement sur 30 ans permet aux acheteurs d’étaler leur dette sur 5 années supplémentaires.

    Les hypothèques amorties sur 30 ans sont considérées comme des hypothèques non assurées, ce qui signifie que les acheteurs doivent disposer d’une mise de fonds d’au moins 20 % pour obtenir une hypothèque avec un amortissement sur 30 ans. En revanche, la mise de fonds requise pour un prêt hypothécaire sur 25 ans dépend du prix de la propriété et peut être d’aussi peu que 5 %. L’emprunteur doit toujours satisfaire aux autres exigences de l’organisme de réglementation hypothécaire en matière de mise de fonds, mais le pourcentage peut varier.

    De plus, les prêts hypothécaires avec une période d’amortissement de 30 ans ne sont pas éligibles à l’assurance prêt hypothécaire de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cela signifie que les acheteurs doivent avoir un prêt hypothécaire de 25 ans ou moins pour pouvoir bénéficier de l’assurance prêt hypothécaire, qui protège les prêteurs contre les défauts de paiement.

    Avantages et inconvénients d’une hypothèque sur 30 ans

    Une hypothèque sur 30 ans présente des avantages et des inconvénients. Examinons les deux côtés de l’équation :

    Avantages d’une hypothèque sur 30 ans

    • Versements mensuels moins élevés : En étalant vos versements hypothécaires sur une période plus longue, vous pouvez réduire le montant de vos mensualités. Vous disposez ainsi d’une plus grande souplesse financière, ce qui rend vos versements hypothécaires plus abordables.
    • Prix d’achat plus élevé : Avec des mensualités plus faibles, vous pouvez bénéficier d’un prix d’achat ou d’un montant de prêt hypothécaire plus élevé. Cela peut être particulièrement avantageux sur les marchés immobiliers où les prix sont élevés.
    • Augmentation des liquidités : des mensualités moins élevées peuvent libérer des liquidités supplémentaires dans votre budget, ce qui vous permet d’utiliser ces fonds pour d’autres objectifs financiers, investissements ou dépenses. Cela peut être particulièrement avantageux si vous avez d’autres priorités financières ou si vous souhaitez disposer d’un revenu mensuel plus important.

    Inconvénients d’une hypothèque sur 30 ans

    • Intérêt total plus élevé : un prêt hypothécaire sur 30 ans peut donner lieu à des versements mensuels moins élevés, mais cela signifie aussi que vous paierez plus d’intérêt sur la durée du prêt. Une période de remboursement prolongée se traduit par un coût d’emprunt global plus élevé que les prêts hypothécaires à plus court terme.
    • Options limitées en matière d’assurance prêt hypothécaire : Comme nous l’avons mentionné précédemment, les prêts hypothécaires sur 30 ans ne sont pas admissibles à l’assurance prêt hypothécaire de la SCHL. Cela peut avoir une incidence sur le taux d’intérêt de votre prêt hypothécaire et entraîner des coûts d’emprunt plus élevés.
    • Période de remboursement de la dette plus longue : En optant pour un prêt hypothécaire sur 30 ans, vous vous engagez à rembourser votre dette sur une plus longue période. Cela peut retarder votre capacité à vous libérer de votre hypothèque et limiter votre liberté financière à long terme.

    Est-ce qu’un prêt hypothécaire sur 30 ans est adapté à votre situation?

    La décision de contracter un prêt hypothécaire sur 30 ans dépend de votre situation financière et de vos objectifs. Voici quelques facteurs à prendre en compte avant de prendre une décision :

    • L’accessibilité financière : Évaluez votre situation financière actuelle et déterminez si vous pouvez vous permettre de payer les mensualités d’un prêt hypothécaire sur 30 ans. Tenez compte de vos revenus, de vos dépenses et de vos autres obligations financières pour vous assurer que les paiements hypothécaires correspondent à votre budget.
    • Objectifs financiers à long terme : Évaluez vos objectifs financiers à long terme et la façon dont un prêt hypothécaire sur 30 ans s’inscrit dans ces objectifs. Si votre priorité est de vous libérer de vos dettes plus rapidement, un amortissement plus court peut être une meilleure option. En revanche, si vous accordez de l’importance à des versements mensuels moins élevés et à des rentrées d’argent plus importantes, un prêt hypothécaire sur 30 ans pourrait être plus approprié.
    • Taux d’intérêt : Comparez les taux d’intérêt offerts pour différents termes hypothécaires, y compris les amortissements de 25 ans et de 30 ans. Considérez l’impact potentiel sur vos coûts d’emprunt globaux et déterminez si la différence de taux d’intérêt justifie l’allongement de la période de remboursement.
    • Conditions du marché : Tenez compte des conditions et des tendances actuelles du marché immobilier dans votre région. Un prêt hypothécaire sur 30 ans peut vous aider à vous qualifier pour une propriété dans la localité de votre choix si les prix sont élevés. Toutefois, gardez à l’esprit les risques d’un dépassement financier et assurez-vous que vous pouvez confortablement vous acquitter des versements hypothécaires à long terme.

    Foire aux questions

    Puis-je choisir un amortissement supérieur à 30 ans pour un prêt hypothécaire au Canada?

    Au Canada, l’amortissement maximal pour un prêt hypothécaire personnel est de 40 ans. Toutefois, ces prêts sont généralement accordés par des prêteurs privés ou des prêteurs à risque. La plupart des prêteurs de premier ordre n’offrent que des amortissements allant jusqu’à 25 ou 30 ans.

    Si les taux d’intérêt sont élevés, devrais-je opter pour un prêt hypothécaire sur 30 ans?

    Un amortissement plus long peut contribuer à rendre les versements hypothécaires plus abordables en période de taux d’intérêt élevés. Il faut tenir compte de l’impact financier du paiement d’intérêt plus élevé sur une période plus longue pour déterminer si un amortissement plus long vaut les avantages à court terme. Le choix de l’amortissement le plus approprié est un choix personnel basé sur votre situation financière et vos objectifs à court et à long terme.

    Quand un amortissement sur 30 ans est-il le plus intéressant?

    Les amortissements sur 30 ans conviennent le mieux aux propriétés d’investissement et aux refinancements, lorsque vous souhaitez profiter de la manœuvre Smith, accéder à la valeur nette de votre propriété ou avoir un flux de trésorerie pour améliorer votre situation financière actuelle. Il peut également s’avérer utile si vous êtes constitué en société et que vous garantissez le prêt hypothécaire par l’intermédiaire de votre société ou en son nom.

    Vous envisagez une hypothèque sur 30 ans? Communiquez avec un conseiller hypothécaire dès aujourd’hui. 

    Un prêt hypothécaire sur 30 ans peut être une option intéressante pour les acheteurs canadiens qui recherchent une plus grande souplesse dans leur budget et des versements hypothécaires plus faciles à gérer. Il est toutefois important de tenir compte des avantages et des inconvénients d’un amortissement sur 30 ans avant de prendre une décision. 

    Évaluez votre situation financière, vos objectifs à long terme et les conditions du marché pour déterminer si un prêt hypothécaire sur 30 ans correspond à vos besoins et à vos priorités. N’oubliez pas que la consultation d’un conseiller hypothécaire compétent et titulaire d’un permis peut vous fournir des renseignements et des conseils précieux adaptés à votre situation particulière.