Bases hypothécaires

Est-ce une bonne idée de changer d'emploi avant l’approbation de votre prêt hypothécaire au Canada?

Est-ce une bonne idée de changer d'emploi avant l’approbation de votre prêt hypothécaire au Canada?
Written by
  • Ashley Howard
| 11 décembre 2023
Reviewed, 11 décembre 2023
Share:

Table of contents

    L’enthousiasme suscité par une nouvelle opportunité d’emploi peut être éclipsé par certaines inquiétudes quant à l’impact qu’un tel changement pourrait avoir sur l’approbation de votre prêt hypothécaire. Au Canada, le fait de changer d’emploi avant l’approbation de votre prêt hypothécaire peut avoir une incidence sur le processus de demande et la date de clôture. 

    Il est important de comprendre comment cette décision peut affecter l’approbation de votre prêt hypothécaire et potentiellement mettre en péril vos rêves d’accession à la propriété. 

    Cet article porte sur les conséquences d’un changement d’emploi avant l’approbation de votre prêt hypothécaire, met en lumière les critères d’évaluation des prêteurs lors du processus de clôture et explique comment vous pouvez changer d’emploi tout en assurant l’approbation de votre prêt hypothécaire au moment opportun.

    Les grandes lignes

    • Tout changement d’emploi aura une incidence sur la clôture de votre prêt hypothécaire.
    • Le fait de changer d’emploi peut avoir pour conséquence de retarder votre approbation ou même de voir votre demande refusée.
    • Il est conseillé de changer d’emploi et de terminer votre période d’essai avant d’entamer le processus de demande de prêt hypothécaire.

    Comprendre l’impact d’un changement d’emploi avant la clôture d’un prêt hypothécaire

    Changer d’emploi avant la clôture de votre prêt hypothécaire au Canada peut avoir une incidence considérable sur la décision d’approbation du prêteur. Les prêteurs évaluent votre solvabilité et votre capacité à effectuer des paiements réguliers. Un changement d’emploi peut affecter la stabilité et la fiabilité de vos revenus, qui sont des facteurs cruciaux dans le processus d’approbation d’un prêt hypothécaire.

    En outre, les prêteurs peuvent exiger certains antécédents professionnels ou un minimum d’ancienneté dans votre emploi actuel dans le cadre de leurs critères de prêt. Un changement d’emploi avant la clôture de votre prêt hypothécaire peut contrevenir à cette exigence, entraînant ainsi des retards dans le processus d’approbation ou le refus pur et simple de votre demande.

    Il est essentiel de comprendre les exigences et les directives du prêteur avec lequel vous faites affaire pour vous assurer que le changement d’emploi n’aura pas d’incidence négative sur votre demande de prêt hypothécaire.

    Facteurs à prendre en considération si vous changez d’emploi avant la clôture de votre prêt hypothécaire

    Avant de prendre la décision de changer d’emploi pendant le processus d’approbation d’un prêt hypothécaire, il est important de tenir compte de plusieurs facteurs. 

    • Tout d’abord, évaluez l’impact du nouvel emploi sur votre stabilité financière. Votre nouveau poste vous offrira-t-il un niveau de revenu similaire ou supérieur? Est-ce que votre nouvel emploi comporte une période d’essai? Est-ce que certaines incertitudes en lien avec ce nouvel emploi pourraient affecter votre capacité à satisfaire aux critères de prêt?
    • Également, assurez-vous de tenir compte du secteur d’activité et de la stabilité de l’emploi. Certains secteurs peuvent être perçus comme plus stables que d’autres, et les prêteurs peuvent en tenir compte lorsqu’ils évaluent l’impact d’un changement d’emploi sur votre demande de prêt hypothécaire. Il est également essentiel d’évaluer les possibilités d’avancement de carrière et la stabilité à long terme de la nouvelle fonction, car cela peut rassurer les prêteurs quant à votre capacité à maintenir un revenu stable.
    • Finalement, tenez compte de l’emplacement du nouvel emploi. Si le nouveau poste nécessite un déménagement majeur, cela peut avoir une incidence sur votre demande de prêt hypothécaire, notamment si vous êtes en processus de demande de financement pour une propriété en particulier.

    Changer de prêteur hypothécaire : Est-ce que ça vaut la peine?

    Plusieurs raisons peuvent vous inciter à renouveler votre hypothèque auprès d’un autre prêteur. La première est la possibilité d’obtenir un taux d’intérêt plus bas, ce qui peut vous faire économiser de l’argent tout en vous permettant de raccourcir votre période d’amortissement si vous décidez d’effectuer un paiement plus élevé. 

    Même si vous constatez que les taux offerts par les autres prêteurs ne sont pas beaucoup plus avantageux, il est intéressant de tenir compte des caractéristiques de leurs produits hypothécaires. Évaluez si leurs conditions correspondent mieux à votre situation financière, à la fréquence de vos versements ou à vos droits de remboursement anticipé.

    Impact de la stabilité d’emploi sur l’octroi d’un prêt hypothécaire

    La stabilité d’emploi est un élément clé pour les prêteurs hypothécaires au Canada. Les prêteurs préfèrent généralement des antécédents professionnels stables et une source de revenus fiable lorsqu’ils évaluent les demandes de prêt hypothécaire. Changer d’emploi avant la clôture de votre prêt hypothécaire peut soulever des inquiétudes quant à la stabilité d’emploi, en particulier si le nouveau poste représente un changement important par rapport à votre secteur d’activité précédent.

    Il est important de communiquer ouvertement avec le prêteur au sujet de vos antécédents professionnels et au sujet de tout changement d’emploi prévu afin de vous assurer que vous répondez aux critères d’approbation du prêt hypothécaire dès le début du processus de demande.

    Avisez votre prêteur hypothécaire de tout changement d’emploi potentiel

    Une communication ouverte avec votre prêteur est nécessaire si vous envisagez de changer d’emploi bien avant que votre prêt hypothécaire ne soit approuvé. La transparence en lien avec votre situation professionnelle peut contribuer à atténuer les inquiétudes potentielles et fournir au prêteur les informations dont il a besoin pour évaluer ou réévaluer votre demande de prêt hypothécaire. En règle générale, une réévaluation peut comprendre les scénarios suivants :

    • Réévaluation de votre demande une fois la période d’essai terminée à votre nouvel emploi. Si aucune période d’essai n’est prévue dans votre lettre d’acceptation de poste ou votre lettre d’emploi, le prêteur se basera sur ses propres critères de prêt pour prendre sa décision. La plupart des prêteurs de premier ordre incluent une période d’attente de 3 mois pour le secteur privé ou de 6 mois pour les emplois dans la fonction publique, à titre de période probatoire non écrite.
    • L’évaluation de votre demande ne tenant compte que des revenus de votre conjoint(e), de votre cosignataire ou de votre garant.
    • Le refus de votre demande en raison de l’évaluation du risque si votre demande concerne un prêt hypothécaire non assuré, car le risque de défaillance repose uniquement sur votre prêteur.

    Avant de prendre la décision de changer d’emploi, vous devriez en informer votre prêteur et lui demander son avis en lien avec l’impact que ce changement peut avoir sur votre demande. Le prêteur pourra vous offrir des conseils et vous fournir des informations quant à ses critères de prêt ainsi que concernant les éléments qu’il prendra en considération pour évaluer votre demande. Cette démarche devrait être entreprise au stade de la pré-approbation (avant que votre offre ne soit approuvée, avec une garantie de taux) ou de la pré-qualification (comprendre le montant du prêt hypothécaire auquel vous pouvez avoir droit) de votre demande afin d’éviter de perdre votre mise de fond si votre offre d’achat a déjà été approuvée.

    En abordant de manière proactive le sujet d’un changement d’emploi potentiel avec votre prêteur hypothécaire, vous faites preuve de responsabilité, de transparence et d’un engagement à assurer un processus d’approbation hypothécaire homogène, minimisant potentiellement l’impact négatif qu’un changement d’emploi peut avoir sur votre demande.

    Conseils dans l’éventualité où vous envisagez de changer d’emploi pendant le processus d’approbation d’un prêt hypothécaire

    Si vous envisagez de changer d’emploi pendant le processus d’approbation d’un prêt hypothécaire, il existe quelques conseils à prendre en compte pour minimiser les effets négatifs potentiels. 

    Évitez de changer d’emploi une fois que votre prêt hypothécaire a été approuvé. Le fait de changer d’emploi une fois votre demande approuvée constitue une violation de votre contrat hypothécaire, car les conditions de vérification des revenus sont décrites dans le contrat hypothécaire que vous avez signé avant que vos instructions hypothécaires ne soient préparées de concert avec votre avocat ou votre notaire. Si un changement d’emploi est inévitable, essayez d’obtenir le nouveau poste et de terminer la période d’essai avant d’entamer la procédure de demande de prêt hypothécaire. 

    Risques et défis potentiels liés à un changement d’emploi avant la clôture d’un prêt hypothécaire

    Bien qu’un changement d’emploi avant la clôture de votre prêt hypothécaire puisse offrir des possibilités d’avancement professionnel et de croissance personnelle, il est important de prendre en compte les risques et les défis potentiels liés à cette décision. L’un des principaux risques est l’impact sur votre demande de prêt hypothécaire et sur le processus d’approbation.

    Un changement d’emploi peut représenter une source d’incertitude et entraîner des retards ou un refus de votre demande. Il est essentiel de mettre en balance les avantages potentiels du nouvel emploi et les risques qu’il peut faire peser sur l’approbation de votre prêt hypothécaire, en veillant à ce que la décision soit conforme à vos objectifs en matière d’accession à la propriété. De plus, si le nouveau poste comporte une période d’essai, certains prêteurs pourraient ne pas aller de l’avant avec l’évaluation du dossier. Si l’approbation de votre demande de prêt hypothécaire exige un revenu sous forme de primes ou de commissions, une moyenne sur deux ans est nécessaire pour tenir compte de ce revenu plus élevé à des fins de qualification.

    Demandez l’avis professionnel d’un courtier ou d’un agent en hypothèques 

    Il peut être difficile de s’y retrouver dans la complexité d’un changement d’emploi avant la clôture de votre prêt hypothécaire au Canada. Par conséquent, n’hésitez pas à demander l’avis d’un expert en hypothèques pour vous guider. Un expert en hypothèques compétent peut évaluer votre situation, y compris l’impact potentiel d’un changement d’emploi, et vous prodiguer des conseils personnalisés sur la manière de procéder. Il pourra également vous donner un aperçu des exigences du prêteur, des problèmes potentiels et des stratégies permettant d’atténuer les effets négatifs sur votre demande de prêt hypothécaire. 

    En règle générale, cela pourrait impliquer l’obtention d’un prêt hypothécaire à risque, à un coût plus élevé. Il est donc essentiel d’évaluer à quel point vous désirez obtenir ce nouvel emploi et ce qu’il représente financièrement par rapport à la propriété que vous souhaitez acheter. Cela vaut-il la peine d’effectuer des paiements hypothécaires de 4 à 7 % plus élevés sur une période allant entre 1 et 2 ans auprès d’un prêteur de catégorie B avant de pouvoir bénéficier d’un refinancement à un taux préférentiel inférieur?

    Implications juridiques et financières d’un changement d’emploi avant la clôture d’un prêt hypothécaire

    Changer d’emploi avant la clôture de votre prêt hypothécaire peut entraîner des conséquences juridiques et financières qui méritent d’être étudiées attentivement. Si vous renoncez à l’achat de votre nouvelle propriété, il se peut que votre approbation ne soit plus valide et, si vous ne parvenez pas à trouver un prêteur qui puisse vous accorder un prêt et l’obtenir au moment opportun, vous risquez de devoir assumer la perte de valeur subie par le vendeur, ainsi que tous frais juridiques connexes. Il est essentiel de prendre en compte l’impact financier associé au refus d’aller de l’avant avec l’achat de la propriété, à la perte de la mise de fond et aux éventuels frais juridiques supplémentaires liés à l’annulation de la clôture.

    Foire aux questions

    Existe-t-il des circonstances où un changement d’emploi n’aura aucune incidence sur ma demande de prêt hypothécaire?

    Lorsqu’une demande de prêt hypothécaire n’est pas nécessaire, par exemple pour un renouvellement de prêt hypothécaire, un changement d’emploi ne devrait avoir aucune incidence sur votre capacité à renégocier votre taux hypothécaire pour une nouvelle durée avec le même prêteur.

    Dans quelles circonstances un changement d’emploi aura une incidence sur le renouvellement de mon prêt hypothécaire?

    Un prêteur pourrait être amené à réévaluer la conformité de votre emploi à ses critères de prêt si vous négligez d’effectuer un paiement sur votre prêt hypothécaire non assuré (marge de crédit hypothécaire ou autre forme de prêt hypothécaire combiné), ou si une vérification de votre solvabilité indique que votre cote de crédit a chuté de manière significative depuis que vous avez obtenu votre prêt hypothécaire. Les créanciers se réservent le droit de vérifier de temps à autre vos antécédents en matière de crédit en procédant à une vérification secondaire si vous bénéficiez de facilités de crédit auprès d’eux. Une vérification secondaire n’aura aucune incidence sur votre cote de crédit.

    Un changement d’emploi peut-il avoir une incidence sur mon prêt hypothécaire après son approbation?

    Oui, un changement d’emploi peut avoir une incidence sur l’approbation de votre prêt hypothécaire, car les conditions de votre contrat hypothécaire doivent être respectées lorsque vous le signez auprès de votre avocat/notaire. Si une condition de souscription s’avère fausse après l’approbation, votre notaire, qui représente également votre prêteur, est tenu d’informer ce dernier de la modification des conditions énoncées dans votre contrat hypothécaire. Cela peut même compromettre la clôture de votre prêt hypothécaire, car vos revenus ne répondent plus aux conditions de vérification du revenu énoncées dans votre contrat hypothécaire, telles que vérifiées par votre prêteur.

    Que puis-je faire si ma demande de prêt hypothécaire est refusée en raison d’un changement ou d’une perte d’emploi?

    Vous pouvez demander à vos parents ou à vos proches, s’ils ont les moyens financiers, d’agir à titre de cosignataire (leur nom apparaîtra sur le titre de propriété, et seul un refinancement pourra vous permettre de retirer leur nom du titre) ou de se porter garants (leur nom n’apparaîtra pas sur le titre de propriété, il est moins coûteux et plus simple de renouveler ou de procéder à un refinancement ultérieurement sans eux) de votre prêt hypothécaire. Il est conseillé de demander l’avis d’un expert juridique avant de prendre une décision à cet égard.

    Si vous ne trouvez pas de solution auprès d’un prêteur de premier ordre, vous devrez faire affaire avec un courtier ou un agent en hypothèques pour vous aider à obtenir un prêt hypothécaire privé ou à risque. Vous éviterez ainsi de perdre votre mise de fond ou d’être poursuivi par le vendeur.

    En conclusion

    Composer avec un changement d’emploi tout en tentant d’obtenir un prêt hypothécaire au Canada nécessite un examen attentif de l’impact potentiel sur votre demande de prêt hypothécaire. Comprendre le lien entre la stabilité d’emploi, la fiabilité des revenus et les exigences du prêteur en matière d’approbation vous aidera à déterminer le bon moment pour votre changement de carrière. 

    Tout bien considéré, les personnes qui envisagent de changer d’emploi avant la clôture de leur prêt hypothécaire doivent quantifier et évaluer les avantages potentiels du nouvel emploi par rapport aux risques et aux défis que cela peut représenter selon leurs aspirations à l’accession à la propriété. En examinant votre décision avec prudence et de manière proactive, vous pourrez aborder ce scénario complexe en toute confiance et assurer une transition homogène vers une nouvelle carrière et l’accession à la propriété.

    En évaluant les facteurs en jeu, en communiquant ouvertement avec votre prêteur hypothécaire avant d’avoir confirmé votre achat et en demandant l’avis de professionnels, vous pourrez composer avec la complexité d’un changement d’emploi avant la clôture de votre prêt hypothécaire. Vous envisagez de changer de carrière tout en tentant d’obtenir un prêt hypothécaire? Contactez nos experts en hypothèques pour des conseils sur mesure.