Bases hypothécaires

Maîtriser les mathématiques hypothécaires : Un guide détaillé pour calculer différents versements hypothécaires

Maîtriser les mathématiques hypothécaires : Un guide détaillé pour calculer différents versements hypothécaires
Written by
  • Ashley Howard
| 8 août 2023
Reviewed, 8 août 2023
Share:

Table of contents

    Vous achetez une propriété pour la première fois et vous essayez de vous y retrouver dans le monde mystérieux des versements hypothécaires? Ou peut-être êtes-vous un propriétaire aguerri qui cherche à refinancer son prêt hypothécaire et qui veut s’assurer de profiter de la meilleure offre possible? L’univers des prêts hypothécaires et des mathématiques hypothécaires peut être déroutant, même pour les esprits les plus analytiques. 

    Que vous soyez un as des chiffres ou que vous cherchiez simplement à comprendre comment vos versements sont calculés, ce guide complet vous aidera à comprendre, étape par étape, le processus de calcul de différents versements hypothécaires. Au terme de votre lecture, vous comprendrez mieux comment les versements sont calculés, ce qui vous aidera à prendre le contrôle de vos finances.

    Les grandes lignes

    • Une hypothèque est un prêt utilisé pour l’achat d’une maison ou d’une propriété et se compose de capital et d’intérêt.
    • Les calculatrices hypothécaires simplifient les calculs et permettent aux utilisateurs de faire différents scénarios et d’obtenir différents résultats financiers.
    • Explorer les moyens d’accélérer le remboursement de votre prêt hypothécaire peut vous aider à gagner du temps et de l’argent.

    Comprendre les bases des mathématiques hypothécaires

    Pour mieux comprendre les mathématiques hypothécaires, il est important de partir d’une base solide et de maîtriser les notions de base, afin de mieux appréhender les calculs plus complexes. Un prêt hypothécaire est un prêt utilisé pour l’achat d’une maison ou d’une propriété. L’emprunteur s’engage à rembourser le prêt, majoré de l’intérêt, sur une période déterminée, qu’on appelle la période d’amortissement. 

    Le versement mensuel d’un prêt hypothécaire se compose de deux éléments principaux : le capital et l’intérêt. Le capital est le montant initial emprunté, tandis que l’intérêt est le coût de l’emprunt auprès du prêteur.

    Pour calculer votre versement hypothécaire mensuel, vous avez besoin du montant de l’hypothèque, du taux d’intérêt et de la période d’amortissement. Le montant de l’hypothèque est la valeur totale, tandis que le taux d’intérêt est le pourcentage que le prêteur exige pour emprunter l’argent. La période d’amortissement correspond à la durée choisie pour rembourser le prêt dans son intégralité. Pour les prêts hypothécaires de premier ordre, la période d’amortissement la plus courante au Canada est de 25 ans, mais elle peut aller jusqu’à 30 ans, en fonction du montant de votre mise de fonds.

    Les prêts hypothécaires à risque et les prêts hypothécaires privés peuvent offrir des périodes d’amortissement plus longues ou des paiements d’intérêt seulement (jamais besoin d’effectuer des paiements sur le solde du capital). Ces types de prêts hypothécaires exigent généralement une mise de fonds plus importante et présentent des taux plus élevés, car le prêteur est prêt à prendre plus de risques pour accorder le prêt hypothécaire à l’emprunteur.

    Avec ces informations, vous pouvez utiliser une calculatrice hypothécaire ou une formule mathématique pour déterminer le montant de vos versements mensuels.

    Il peut également être important de calculer le total de l’intérêt payé pendant la durée du prêt hypothécaire. Le montant total de l’intérêt vous indique combien d’argent vous paierez en intérêt pendant toute la durée de votre période d’amortissement. En prenant connaissance du montant de l’intérêt, vous pouvez prendre de meilleures décisions concernant votre prêt hypothécaire, par exemple s’il est rentable de refinancer pour obtenir un taux d’intérêt plus bas avant la fin de votre terme hypothécaire.

    Différents types de versements hypothécaires

    Il existe deux types de prêts hypothécaires : les prêts à taux fixe et les prêts à taux variable, chacun présentant des avantages et des inconvénients. Le type de prêt hypothécaire que vous choisirez aura une incidence sur vos versements.

    Hypothèque à taux fixe

    Les hypothèques à taux fixe sont assorties d’un taux d’intérêt fixe qui reste le même pendant tout le terme de l’hypothèque. Cela signifie que votre taux d’intérêt ne changera pas jusqu’à la fin de chaque terme, au moment du renouvellement. Le montant des versements pour un prêt hypothécaire à taux fixe reste le même pendant tout le terme de l’hypothèque. Certains prêteurs peuvent vous offrir la possibilité de renouveler votre hypothèque à taux fixe de manière anticipée ou de la combiner et de la prolonger avant la fin de son terme.

    Hypothèques à taux variable

    Une hypothèque à taux variable se caractérise par un taux d’intérêt fluctuant, et le montant des versements mensuels peut rester le même ou changer en fonction de l’option d’hypothèque à taux variable choisie.

    Un prêt hypothécaire à taux variable à paiement fixe (VRM) comporte des versements fixes qui ne varient pas en fonction des variations du taux d’intérêt au cours du terme du prêt hypothécaire. Si les taux d’intérêt augmentent, une plus grande partie de votre versement hypothécaire est consacrée à l’intérêt et une moins grande partie au capital. Si les taux diminuent, une plus grande partie de votre paiement sera affectée au capital, car moins d’argent sera nécessaire pour couvrir l’intérêt. Les versements effectués dans le cadre d’un prêt hypothécaire à taux variable restent identiques pendant tout le terme du prêt, quelle que soit l’évolution des taux d’intérêt.

    Un prêt hypothécaire à taux variable à paiement ajustable (ARM) comporte des versements ajustables qui varient en fonction des variations du taux d’intérêt au cours du terme du prêt. Cela signifie que la part d’intérêt de votre versement s’ajuste et augmente ou diminue en fonction des variations du taux préférentiel du prêteur. Avec un prêt hypothécaire à taux variable, vos versements hypothécaires mensuels peuvent augmenter ou diminuer aussi souvent que les taux d’intérêt changent pendant le terme du prêt.

    Calcul des versements hypothécaires mensuels

    Le calcul de vos versements hypothécaires mensuels vous aidera à comprendre vos obligations financières et à établir un budget adéquat. Vous pouvez utiliser la formule suivante pour calculer votre versement hypothécaire mensuel. 

    M = P [ i(1 + i)^n ] / [ (1 + i)^n – 1 ]

    M = Versement mensuel de l’hypothèque

    P = Capital (montant total de l’hypothèque)

    i = taux d’intérêt mensuel (taux d’intérêt annuel divisé par 12)

    n = nombre total de versements mensuels (période d’amortissement de l’hypothèque en années multipliée par 12)

    Par exemple, supposons que vous ayez une hypothèque de 500 000 $ avec un taux d’intérêt de 5,14 % et une période d’amortissement de 25 ans. Pour calculer votre versement mensuel, vous devez saisir les valeurs dans la formule comme suit :

    M = 500 000 [(0,0514/12)(1 + (0,0514/12))^300] / [(1 + (0,0514/12))^300 – 1]

    M = 500 000 [0,00428333(1 + 0,00428333)^300] / [(1 + 0,00428333)^300 – 1]

    M = 500 000 [0,0154403705] / [2,60475856433]

    M = 2 963,87748013

    Votre versement hypothécaire mensuel sera d’environ 2 964 $. N’oubliez pas d’arrondir à l’unité supérieure pour vous assurer que vous avez prévu suffisamment de fonds pour couvrir le versement mensuel, dans la mesure où les arrondis ont une incidence sur le résultat de l’équation. 

    L’utilisation d’une calculatrice de versements hypothécaires peut simplifier ce processus. De nombreux calculateurs en ligne vous permettent d’entrer le montant de votre hypothèque, le taux d’intérêt et l’amortissement, et ils calculent votre versement mensuel. Cela peut s’avérer utile si vous n’êtes pas à l’aise avec les formules mathématiques complexes ou si vous souhaitez comparer rapidement et facilement différents scénarios hypothécaires.

    Utiliser une calculatrice hypothécaire pour simplifier le processus

    Une calculatrice hypothécaire peut simplifier les calculs et fournir une estimation plus précise. Elle vous permet de tester différents montants d’hypothèque, taux d’intérêt et amortissements pour voir comment ceux-ci affectent votre versement mensuel et vos frais d’intérêt totaux. En réalisant différents scénarios, vous pouvez comparer les résultats et trouver des moyens d’économiser sur les frais d’intérêt de votre prêt hypothécaire.

    Calculatrice de versements hypothécaires pour les nouveaux acheteurs

    Notre calculatrice de versements hypothécaires peut aider les nouveaux acheteurs estimer leurs versements hypothécaires mensuels, ce qui facilite l’établissement de leur budget.

    Vous pouvez utiliser la calculatrice pour exécuter des scénarios basés sur le prix demandé pour la propriété, le montant que vous avez épargné pour la mise de fonds, la période d’amortissement et la fréquence des paiements. Testez différents scénarios pour voir comment le montant de votre mise de fonds affecte le montant que vous devez emprunter, si une assurance prêt hypothécaire (SCHL) est nécessaire et quel est son impact sur vos versements hypothécaires.

    Calculatrice de versements hypothécaires pour le renouvellement

    Notre calculatrice de renouvellement hypothécaire peut aider les propriétaires dont l’hypothèque doit être renouvelée à estimer, à exécuter des scénarios et à calculer leurs futurs versements hypothécaires. 

    Vous pouvez utiliser notre calculatrice pour exécuter des scénarios en entrant la valeur actuelle de votre propriété, le solde restant sur votre hypothèque, la période d’amortissement restante et la fréquence des paiements. Testez différents scénarios pour voir comment le passage à une fréquence de paiement accélérée peut vous permettre d’économiser sur l’intérêt et de rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement en réduisant votre période d’amortissement.

    Calculatrice de versements hypothécaires pour le refinancement 

    Notre calculatrice de refinancement hypothécaire permet aux personnes souhaitant refinancer leur prêt hypothécaire d’exécuter facilement des scénarios et de calculer leurs futurs versements hypothécaires. 

    Vous pouvez utiliser la calculatrice pour exécuter des scénarios basés sur la valeur actuelle de votre propriété, le solde restant sur votre prêt hypothécaire, la période d’amortissement restante, la fréquence des paiements et le taux d’intérêt hypothécaire. En sélectionnant le but du refinancement (réduction des versements hypothécaires, accès au capital ou modification de la période d’amortissement), vous pouvez rapidement et facilement comparer le total de l’intérêt que vous paierez pendant le terme de votre prêt hypothécaire. Cette analyse des coûts vous permettra de déterminer rapidement si un refinancement est avantageux pour vous et s’il vous permet de réaliser des économies.

    Comprendre l’impact des taux d’intérêt sur les versements hypothécaires

    Les taux d’intérêt jouent un rôle important dans le calcul de vos versements hypothécaires et du coût global de l’accession à la propriété. Une variation, même minime, des taux d’intérêt peut avoir une incidence considérable sur vos versements mensuels et sur le montant total de l’intérêt que vous paierez sur toute la durée de votre prêt hypothécaire. 

    Divers facteurs influencent les taux d’intérêt, notamment les conditions économiques, l’inflation et les politiques monétaires. Lorsque les taux d’intérêt sont bas, l’emprunt devient plus abordable. Cela signifie que vos versements hypothécaires mensuels seront moins élevés, ce qui vous permettra d’acheter une propriété plus chère ou de réduire vos versements hypothécaires mensuels.

    En revanche, lorsque les taux d’intérêt sont élevés, l’emprunt devient plus cher. Cela se traduit par des versements hypothécaires mensuels plus élevés et risque de limiter votre pouvoir d’achat. De plus, des taux d’intérêt élevés peuvent entraîner une augmentation du montant total de l’intérêt à payer sur la durée du prêt, ce qui accroît le coût global de l’accession à la propriété.

    Pour illustrer l’impact des taux d’intérêt, reprenons les chiffres de notre calcul de l’hypothèque mensuelle ci-dessus. Un prêt hypothécaire de 500 000 $, amorti sur 25 ans et assorti d’un taux d’intérêt de 5,14 %, donne lieu à un versement mensuel approximatif de 2 964 $. Si le taux d’intérêt passe à 6,14 %, le paiement mensuel passe à environ 3 266 $. L’augmentation de 1 % du taux d’intérêt équivaut à 302 $ de plus par mois. 

    Pour simplifier davantage ce calcul, considérez que chaque tranche de 100 000 $ de solde hypothécaire sur une période d’amortissement de 25 ans entraîne une augmentation de 15 $ chaque fois que les taux d’intérêt augmentent de 25 points de base (un point de base équivaut à 0,01 %) – ce qui équivaut à 0,25 %.

    Cet exemple démontre l’importance de rechercher les meilleurs taux d’intérêt et de prendre en compte les implications financières à long terme. Même une légère baisse des taux d’intérêt peut vous faire économiser une somme importante à long terme.

    Explorer les avantages des versements hypothécaires supplémentaires

    Faire des versements hypothécaires supplémentaires peut constituer une bonne stratégie financière qui vous permet d’économiser des milliers de dollars en intérêt et vous aide à rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement. En affectant des fonds supplémentaires au remboursement du capital, vous réduisez le total de l’intérêt que vous paierez au fil du temps et vous réduisez votre amortissement.

    Il existe quelques stratégies que vous pouvez mettre en œuvre pour effectuer des versements hypothécaires supplémentaires. L’une d’entre elles consiste à effectuer un remboursement anticipé du capital de votre prêt hypothécaire, qui, selon les critères de votre prêteur, peut être effectué soit en une seule fois, soit en le divisant en petits versements échelonnés sur l’année. Cela peut vous aider à rembourser votre hypothèque plus rapidement et à économiser sur l’intérêt.

    Une autre stratégie consiste à arrondir votre paiement à la centaine ou même au millier le plus proche. Par exemple, si votre paiement mensuel est de 1 232 $, vous pouvez l’arrondir à 1 300 $. Le montant supplémentaire réduit directement le solde du capital, le total de l’intérêt payé et l’amortissement.

    La dernière stratégie consiste à établir vos versements en utilisant une fréquence de paiement accélérée. En optant pour un paiement accéléré toutes les deux semaines plutôt que tous les deux mois, vous augmentez le nombre total de paiements que vous effectuez au cours d’une année de 24 à 26. En choisissant un paiement hebdomadaire accéléré au lieu d’un paiement hebdomadaire, vous augmentez le nombre total de paiements que vous effectuez au cours d’une année de 48 à 52. En effectuant quelques versements supplémentaires par an, vous pourrez réduire l’amortissement et le montant de l’intérêt payé sur la durée de votre prêt hypothécaire. 

    Avant d’effectuer des versements hypothécaires supplémentaires, vérifiez auprès de votre prêteur quels sont les privilèges de remboursement anticipé offerts par votre hypothèque afin d’éviter d’éventuelles pénalités. Certains prêteurs imposent des frais si vous remboursez une trop grande partie du capital ou limitent le nombre de versements supplémentaires que vous pouvez effectuer chaque année. Certains prêteurs limiteront même votre privilège de remboursement anticipé à la date d’anniversaire de votre prêt hypothécaire, ce qui limitera votre capacité à effectuer un remboursement anticipé quand bon vous semble.

    Foire aux questions

    Comment calcule-t-on les versements hypothécaires?

    Les versements hypothécaires se composent de deux parties : le capital et l’intérêt. Le capital est le montant que vous avez emprunté pour acheter votre propriété, et l’intérêt est le coût que le prêteur exige pour emprunter de l’argent. Votre versement hypothécaire est la somme de ces deux montants divisée par le nombre de versements effectués pendant le terme de votre prêt hypothécaire.

    Qu’est-ce que la période d’amortissement?

    La période d’amortissement correspond à la durée de vie du prêt hypothécaire, c’est-à-dire le temps nécessaire pour rembourser le capital et l’intérêt que vous avez empruntés. En général, si votre mise de fonds est inférieure à 20 %, la période d’amortissement la plus longue que vous pourrez obtenir sera de 25 ans.

    À quelle fréquence pouvez-vous effectuer des versements hypothécaires?

    Les versements hypothécaires peuvent être effectués toutes les semaines, toutes les deux semaines ou tous les mois. Vous pouvez également effectuer des paiements accélérés toutes les deux semaines ou toutes les semaines afin de réduire les frais d’intérêt et le temps nécessaire pour rembourser votre prêt hypothécaire.

    En conclusion : Maîtriser les mathématiques hypothécaires pour une meilleure expérience d’achat immobilier

    Comprendre les mathématiques hypothécaires ou la manière d’utiliser les calculatrices hypothécaires à votre avantage est un atout pour toute personne souhaitant acheter une propriété ou détenant déjà un prêt hypothécaire. L’utilisation d’une calculatrice hypothécaire et l’étude de l’impact des taux d’intérêt sur vos versements hypothécaires peuvent vous aider à déterminer ce qui convient le mieux à votre situation financière et à trouver des moyens d’économiser de l’argent. 

    En comprenant les principes de base et la manière de calculer les versements mensuels, vous pouvez mettre ces connaissances à profit et trouver des moyens de comparer et d’économiser sur votre prêt hypothécaire.